Un papillon dans la lune > Années folles !

Années Folles !

19.01.2021

"Ce n'étaient pas des années parfaites, les années vingt, loin de là, et elles portaient déjà en leur sein les ténèbres. Cependant... sans doute parce que nous étions jeunes, quand je me penche sur le passé, ce n'est pas sans nostalgie que je me rappelle... Cette nuit où nous avons improvisé une fête, dans une grange au fin fond du Kansas, avec de l'alcool de maïs, des dieux nordiques et une unique trompette, il y a plus de cinquante ans." Estelle Faye


Années folles ! est une anthologie SFFF publiée en hors-série chez Rivière Blanche / I Cal Ana et dirigée par Jérôme Akkouche et Tepthida Hay. Elle réunit 15 nouvelles inspirées de la splendeur et de l'insouciance des années 1920. Un siècle déjà !

Au sommaire vous trouverez Céline Badaroux, Anthony Boulanger, Gillian Brousse, Philippe Caza, Emmanuel Chastellière, Éléa Daniels, Estelle Faye, Anne-Laure Guillaumat, Lucie Heiligenstein, Pascal Malosse, Baptiste Minjat, Sylwen Norden, Bruno Pochesci, Patrice Quélard, Fabrice Schurmans.

J'avoue que ce qui m'a décidée à lire cette anthologie est la nouvelle d'Emmanuel Chastellière dans l'univers de Célestopol !


Le début des années 20 est un retour à la vie, une explosion de joie qui déferle sur le monde. Durant toute la décennie, Paris, épicentre culturel, entraîne les grandes villes autour du globe, New-York, Berlin, Zürich… dans un bourdonnement festif. Les artistes embrasent la scène et révolutionnent les arts d'avant-guerre.

 
Aujourd'hui, ce besoin de liberté, d’évasion à travers les arts, la fête, nous le ressentons déjà. Encore. Plus fort. Le centenaire du début des Années folles ne sera pas aussi flamboyant qu’il le devrait, et alors ?

 
Cette anthologie veut rendre hommage à ces années. Munissez-vous de vos cartons d’invitation, enfilez vos habits de lumière et découvrez les Années folles à la sauce SFFF. Les auteurs vous offrent des variations parfois inattendues en fantastique, Fantasy urbaine et science-fiction.

 

Pour commencer, la couverture est une peinture de 1925 intitulée Le Feu de George Barbier. C'est superbe !

Les Ravisseurs de Lune ouvre parfaitement le bal de cette anthologie. Écrite par Lucie Heiligenstein, cette nouvelle raconte l'histoire d'une apprentie photographe embauchée par un artiste pour capturer sur pellicule les moments d'une soirée mondaine très en vue. On se retrouve tout de suite dans l'ambiance du Paris des années folles, le merveilleux en plus : des fleurs naturellement fluorescentes, des photos prises via papier impressionneur, des diamants de Lune psychédéliques, des réverbères éclairés par des lucioles... J'ai vraiment apprécié la balade avec Astérie qui m'a conquise en quelques pages.

J'ai beaucoup aimé Le Saigneur de Nollendorfplatz de Fabrice Schurmans, une uchronie fantastique nous emmenant à la Première du film Nosferatu de Murnau à Berlin, le 5 mars 1922. Un texte étonnant et glaçant, qui m'a donné envie d'en savoir plus sur cette soirée.

Estelle Faye nous fait voyager aux États-Unis en pleine Prohibition, avec une émouvante nouvelle d'Urban Fantasy intitulée Prohibition times. L'autrice y personnifie les religieux intégristes en un esprit vengeur veillant à ce que les buveurs soient punis. Sebastian, futur acteur culte, raconte comment il est parti en chasse de ce fantôme au Kansas avec deux amis et deux divinités nordiques au milieu des années 20. Super texte !


Caza a commis un texte caustique à son image, sur un thème très classique (voyage dans le temps + faut-il tuer Hitler ?) mais avec verve, et sans trop de femmes... Zurich 1924 ou l’œil cyclone est un moment de lecture sympathique, tout comme celui passé avec la Dea Assoluta, sombre nouvelle de Fantasy de Sylwen Norden, sur le déclin menant jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Une belle ambiance cabaret mais une nouvelle assez plombante au final (ce qui n'est pas un reproche !)

J'aime beaucoup aimé l'atmosphère de Little Cairo, dans laquelle Céline Badaroux nous fait rencontrer Houdini dans le magnifique hôtel Alexandria III. Chasse folle, années sauvages d'Anne-Laure Guillaumat est une histoire de vengeance plutôt jouissive, tandis qu'Eléa Daniels nous rappelle l'histoire des Radium girls dans son R'girls plein de fantômes.

Emmanuel Chastellière nous invite à visiter les toits de Célestopol et à discuter art (un plaisir de retourner sur la Lune) dans Minuit au clair de Terre. Le Malahou de Patrice Quélard a une chute étonnante, et enfin Roaring Districts & Bubbles est le seul space-opera du lot !


Je suis malheureusement passée à côté de quelques autres textes...


Au final, l'anthologie Années folles ! est un ouvrage fort sympathique constitué d'histoires variées de SF, de Fantasy et de Fantastique, à la fois sombres et merveilleuses. Un bon moment de lecture !

Un papillon dans la lune > Années folles ! - chroniques.site