Les passions d'Aely > Que cette coupe s'éloigne de moi

Radu Dracula 2: ... Que cette coupe s´éloigne de moi!

06.03.2018

Avec Philippe Lemaire, nous évoluons dans deux réalités, le passé et le présent.
Le passé, réminiscence de la vie de Radu au début de sa transformation nous entraîne dans les débuts de sa quête et aux travers eux la découverte toujours surprenante des pouvoirs qu’il acquiert ou possède du fait de sa nature nouvelle de nosferatu.
Au travers du présent, on ressent une petite pointe de nostalgie mais aussi de dépit pour les erreurs commises qui lui ont coûté parfois des amis, parfois des indices pour sa quête.

Cette fois-ci les énigmes du passé vont trouver des réponses au présent et des remords trouver rédemption. Même la solitude de Radu va trouver une échappatoire, paradoxalement grâce à Satan.  Celui-ci va lui octroyer une compagne à sa mesure pour poursuivre le long chemin que semble devenir cette quête du Graal.

Tout comme je l’avais déjà stipulé pour le tome 1, je continue à apprécier cette approche décalée du mythe, plus introspective, plus détaillée sur le processus d'évolution du vampire au travers des siècles.
L’ennemi de toujours va d’ailleurs prendre visage grâce à la plume de l’auteur qui va nous ramener aux prémices de leur inimitié et à leur première rencontre.
Torquemada version moyen-âge ou moderne reste un fanatique, un inquisiteur empli de sa foi au détriment de ce qu’IL considère comme hérétique. Une bonne image en ces temps troublés d’intégrisme religieux, de fanatisme aveugle et surtout de longue haleine.

Ce deuxième opus va nous fournir de nombreuses surprises tant par ce retour dans le passé au côté de Christophe Colomb et de son voyage qui se révélera être les Amériques, que par les indices qui vont permettre à Radu d'avancer enfin de façon significative dans sa quête. 

L'adjonction de nouveaux alliés à son camp va nous ouvrir  alors de nouvelles opportunités que laisse entendre cette fin pleine de questions. 

L'auteur a, cette fois encore, su développer ce côté hors norme du vampire, ici enfant de Satan, à la recherche du Graal, pour nous plonger dans des événements historiques de l'intérieur. Partir aux côtés de Christophe Colomb à bord de l'une des caravelles afin de découvrir ces peuplades indigènes et cannibales d'outre Atlantique est une expérience absolument divertissante.
Voir s’imbriquer dans l’Histoire la présence de notre vampire et sa quête rajoute un atout intéressant à cette série qui n’en manquait déjà pas.
De plus, cela nous permet au fil des ans de découvrir plus avant Radu, les déboires de sa quête mais aussi ces avancées parfois succinctes mais toujours narrées avec une plume aventurière et entraînante. 

L'évolution des personnages au fil des chapitres nous donne encore et toujours plus envie de découvrir qui ce cache derrière ce Graal et son protecteur mais aussi de continuer à suivre les développements des pouvoirs de Radu lors de ses incursions dans son passé. 

C'est donc là encore un deuxième tome réussi et surtout une suite toujours plus attendue. 

J’allais oublier aussi ces illustrations qui au cours du tome nous donne une image sombre et réaliste de nos personnages. Illustrations déjà présentes dans le tome 1 et que le lecteur continue à apprécier découvrir au fil de sa lecture.

Les passions d'Aely > Que cette coupe s'éloigne de moi - chroniques.site